Murato

Murato

Ce village posé à 500 mètres d’altitude dans un écrin de verdure, regorge de trésors patrimoniaux et architecturaux.

Le premier de ces trésors est incontestablement l’église Saint-Michel du XIIème siècle, de style typiquement pisan, située à l’entrée du village. Cet édifice, classé Monument Historique en 1875, se singularise par l’alternance de pierres de couleur verte et blanche, assemblées irrégulièrement, rappelant de nombreuses églises toscanes.

Cette chapelle, qui selon la légende fut construite en une nuit par des anges, est aujourd’hui l’un des édifices religieux les plus photographiés de l’île. Il est également le point de départ de nombreuses randonnées. À découvrir également la chapelle Saint-Jean-l’Évangéliste. Cette dernière a la particularité de posséder un clocher triangulaire (seulement trois clochers de ce type existent en Corse, dont un à Corte).

Le cœur du village, riche en patrimoine, peut aussi se découvrir à pied.

À ce titre, au niveau du patrimoine historique, Murato occupe une place particulière dans le cœur des Corses, puisqu’au cours de sa lutte pour l’indépendance au milieu du XVIIIème siècle, Pascal Paoli y établit un temps son quartier général et y fit frapper la monnaie nationale.

 

Aujourd’hui la commune demeure un incontournable, célèbre pour ses producteurs de charcuterie et de farine de châtaigne.

GALERIE PHOTO

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.